Voici mon carnet de voyage en Norvège, dans les fjords de l’ouest entre Oslo et Bergen, en mai 2017

Je n’avais jamais été en Norvège mais cela faisait plusieurs années qu’on parlait d’y aller. Et puis, quelques semaines avant de partir, on a regardé les prix, la météo et on s’est dit « pourquoi pas? ». Au retour je me suis dit que j’allais rédiger ce carnet de voyage en Norvège pour vous raconter ce qu’il y a à voir et faire dans ces coins.
J’avais vu que le mois de mai était le mois le moins pluvieux de l’année en Norvège, et qu’il y avait des fleurs partout dans les fjords. Alors, on a franchi le pas et on a réservé les billets d’avions sur Norwegian.

Carnet de voyage en Norvège
Un magnifique fjord comme il y en a tant en Norvège

De Oslo au plateau du Hardangervidda

Nous sommes arrivés de nuit à l’aéroport d’Oslo-Gardermoen et je ne savais pas qu’il était bien loin de la ville. A minuit, nous voici en train de récupérer notre voiture de location, mais ce fut rapide. Nous avions réservé une chambre au Gardermoen B&B. C’est un petit hôtel basique, où les matelas sont confortables pour le prix que l’on paye et où il y a un buffet pour le petit déj. En plus, comble du comble, on peut garer sa voiture gratuitement devant l’hôtel, souvent c’est payant alors on a pas hésité.

Le lendemain matin, nous quittons le Gardermoen B&B en direction du Hardangervidda National Park. Immédiatement nous voici entourés par de très hauts arbres, des forêts pour horizons durant des heures. Par endroits l’eau est sortie de son lit, la fonte des neiges semble provoquer de mini-innondations dans le coin. La route s’élève petit à petit et nous voici rapidement entourés par la neige.

Le plateau du Hardangervidda est encore recouvert majoritairement par la neige mais qu’est-ce qu’il est beau ! On peut sans peine imaginer qu’il faille attendre juillet pour randonner dans ces lieux, ce doit être extra !

 

Carnet de voyage en Norvège
Un joli lac sur la route à 1h de l’aéroport environ
Carnet de voyage en Norvège
La neige recouvre encore le plateau à cette époque de l’année
Carnet de voyage en Norvège
Le beau temps est de sortie, c’est idéal
Carnet de voyage en Norvège
La fonte des neiges a débuté par endroits

 

Eidfjord et les granges de Kjeåsen

Après avoir traversé le plateau, nous arrivons à Eidfjord. C’est une charmante bourgade située en bordure d’un très joli fjord : le Eidfjorden. Nous prenons possession de notre logement Airbnb et allons faire quelques courses. Puis nous décidons de nous rendre à Kjeåsen. Pour accéder à ces granges il faut faire très attention car la petite route qui y monte est en sens unique. Il faut alors bien respecter les horaires si on veut pouvoir se sentir en sécurité. Et faites attention, on ne peut y aller que durant la journée alors ne vous faites pas enfermer là-haut (il y a des portes qui se referment de chaque côté du tunnel et empêchent tout passage).

Après avoir traversé cet impressionnant tunnel étroit et qui grimpe rudement, on se gare en face des wc. De là sur la gauche il faut suivre un sentier qui amène aux granges de Kjeåsen. On vient surtout là pour admirer la magnifique vue sur le fjord mais on peut aussi faire la randonnée de Kjeåsen (boucle de 1h30).

Le soir nous allons sur la petite plage de rochers située en face de la ville, la vue est plutôt jolie.

Carnet de voyage en Norvège
Notre joli logement Airbnb au cœur de Eidfjord

 

Carnet de voyage en Norvège
Le village de Eidfjord est niché au pied du Hardangervidda
Carnet de voyage en Norvège
Le panneau qui se trouve en bas de la route qui monte aux granges
Carnet de voyage en Norvège
Il y a des jonquilles par endroits en cette mi mai
Carnet de voyage en Norvège
La magnifique vue sur le Eidfjorden depuis Kjeasen
Carnet de voyage en Norvège
Velkommen til Kjeasen !

Voringfossen et la vallée de Måbødalen

Le lendemain nous prenons la direction de la vallée de Måbødalen. Ce n’est pas très loin de Eidfjord mais il faut repasser par ces longs et interminables tunnels (en Norvège on en a eu plus que notre dose des tunnels…). Puis à la sortie de l’avant-dernier immédiatement sur la droite il y a de quoi se garer et un panneau de randonnée. C’est là qu’il faut laisser la voiture, même si en effet ça n’a pas des allures fofolles de parking.

A savoir : on ne peut pas garer beaucoup de véhicules, prévoyez d’arriver tôt en saison. Puis on suit une ancienne petite route qui descend et amène à un sentier. A partir de là, on évolue entre les rochers le long de la rivière pour au final arriver face à la cascade Voringfossen. Il faut passer la passerelle même si elle est peu engageante et emprunter le sentier qui grimpe pour être au plus près de la chute d’eau. Sachez qu’en faisant ça vous serez trempés mais que ça vaut vraiment le coup !

Puis après avoir fait demi-tour on reprend la voiture pour aller se garer au parking situé quelques kilomètres au-dessus. Il y a une petite balade dans la nature qui permet d’observer les cascades de plusieurs points de vue. Et comme on voulait en voir plus, on a repris la voiture et on a été se garer juste au-dessus, devant l’hôtel, pour aller sur les différents promontoires. Lorsqu’on y a été c’était en travaux et gratuit mais je crois que d’habitude c’est un site payant.

Carnet de voyage en Norvège
Dans la vallée de Mabodalen
Carnet de voyage en Norvège
La cascade se dévoile face à nous
Carnet de voyage en Norvège
Les cascades vu d’en haut, depuis les terrasses (accès en voiture)
Carnet de voyage en Norvège
La magnifique vallée de Mabodalen et ses cascades

 

Les 4 cascades de la vallée de Husedalen

Le lendemain, nous prenons la route pour nous rendre dans la vallée de Husedalen, à côté de Kinsarvik. Aujourd’hui nous avons prévu de faire la fameuse randonnée des 4 cascades de Husedalen. En pleine saison il vaut mieux se garer avant le pont, là où il y a le panneau explicatif de la randonnée. Mais étant hors saison, on décide de continuer sur la piste et de s’éviter les 20 minutes de marche qu’elle nécessite.

Coup de bol, il reste 3 places à côté de la 1ère cascade, mais déjà 3 voitures sont garées. Dès qu’on sort du véhicule on se fait tremper, tant la chute d’eau est puissante. Puis on débute la randonnée côté gauche, en suivant le balisage. Rapidement on se retrouve dans une forêt de toute beauté, on dirait la Corse. Puis on grimpe de plus en plus, toujours dans un cadre magnifique.

La 2ème cascade apparait, elle est merveilleuse et nous mouille complètement. On poursuit sur le sentier pour arriver plus tard à la 3ème cascade, sur un joli plateau. La 4ème cascade se trouve un peu plus loin derrière. Cette randonnée nécessite vraiment de porter des chaussures adaptées et d’avoir des vêtements de pluie.

L’après-midi, nous nous promenons et admirons les champs de pommiers en fleurs du Eidfjorden, c’est la pleine saison.

Carnet de voyage en Norvège
La première cascade de la randonnée, là où on se gare si il reste des places
Carnet de voyage en Norvège
Nous évoluons dans cette magnifique forêt un moment
Carnet de voyage en Norvège
Les jeunes myrtilles sont omniprésentes
Carnet de voyage en Norvège
Un arc-en-ciel sur ce beau paysage sauvage
Carnet de voyage en Norvège
L’avant-dernière cascade de la balade
Carnet de voyage en Norvège
Notre cascade favorite : la seconde de la randonnée

Visiter Bergen en une journée : ça suffit largement

Nous avons quitté Eidfjord pour Bergen le matin suivant et nous sommes rendus en bus dans le centre ville. Certains l’ont classé parmi les plus belles villes de Scandinavie, moi j’ai été déçue. En réalité la seule jolie partie de Bergen à visiter est Bryggen et c’est assez petit comme zone. Il n’y a que des boutiques de souvenirs partout et au final il n’y a pas grand chose à voir.

On fait la même photo que tout le monde avec les façades des maisonnettes de couleur et le reste n’est juste pas à hauteur de sa réputation. Il y a un monde fou, ça grouille de chinois. Le marché au poisson n’est qu’un autre lieu où on vous vend à prix d’or une assiette pour déjeuner.

Nous avons apprécié tout de même de pouvoir grimper aux étages des maisons en bois, il y règne une agréable atmosphère d’antan. Peu de monde sait qu’on peut y aller alors est seuls et on s’imagine la vie que ce devait être. Mis à part cette jolie parenthèse, je dois dire que je regrette d’avoir ajouté Bergen à mon planning. A moins de vouloir visiter les musées et autres dans le genre, si vous venez juste pour flâner, choisissez plutôt Amsterdam, c’est moins loin, bien plus charmant et carrément moins cher. Ou bien Marrakech, plus dépaysant avec tout autant de monde.

Carnet de voyage en Norvège
Les jolies façades des bâtisses du quartier de Bryggen
Carnet de voyage en Norvège
On se rapproche du fameux vieux quartier de Bergen
Carnet de voyage en Norvège
A l’intérieur du vieux quartier, un charme authentique
Carnet de voyage en Norvège
Il y a comme un parfum d’antan par ici…

 

Le chalet rêvé au fond des bois à Myrkdalen

Le lendemain matin, levés aux aurores, nous quittons notre minuscule et inconfortable logement d’une nuit. Nous faisons la courte route qui nous amène à Myrkdalen.

Nous avons loué un chalet sur Airbnb et mettons un peu de temps à le trouver, tant il est entouré de nature. Puis en arrivant, c’est l’émerveillement… on se verrait bien rester là toutes nos vacances tant le lieu est convivial et cosy.

Nous nous reposons un peu dans notre cocon et admirons les peintures faites par notre hôte. Dehors les oiseaux jaquasseurs nous souhaitent la bienvenue et les lapins argentés gambadent autour de la hutte.

Carnet de voyage en Norvège
Une très belle cascade non loin de Voss
Carnet de voyage en Norvège
Notre merveilleux chalet au fond des bois

Le Nærøyfjord et sa plus belle randonnée : Rimstigen

Nous quittons notre adorable chalet coloré pour nous rendre non loin de là, à Bekka. Le début de la randonnée qui monte à Rimstigen se trouve sur le parking de l’église de Bekka, face au magnifique Nærøyfjord.

Ce n’est pas compliqué, lorsqu’on tape sur Google « Nærøyfjord » la photo qu’on voit de lui, vu d’en haut, c’est la vue qu’on a lorsqu’on arrive au bout de la balade. Mais il faut être bien conscients des 800m de dénivelé et que donc ça grimpe vraiment beaucoup, durant plusieurs heures. Dès le début de la montée en se retournant on a une jolie vue sur le Nærøyfjord.

Petit à petit en montant à travers le bois on découvre le fjord différent. Et après avoir bien sué on arrive à Rimstigen. La vue est comme on s’y attendait, époustouflante ! Nous avons marché les quelques derniers mètres dans la neige et plus haut il y en a encore beaucoup.

Si on veut camper ou poursuivre plus loin la rando, mieux vaut revenir en juin ou juillet. Au passage nous avons secourus un gentil couple venu de Floride, la fille s’était blessée en redescendant. Pareil, cette randonnée à Rimstigen est à faire absolument avec de vraies chaussures de rando. Le soir, nous trinquons à cette magnifique journée devant un feu de bois des plus agréable.

Carnet de voyage en Norvège
L’église de Bekka, point de départ de notre randonnée
Carnet de voyage en Norvège
Le magnifique fjord durant le début de la montée
Carnet de voyage en Norvège
Le merveilleux Naeroyfjord vu depuis Rimstigen

 

NO COMMENTS

Leave a Reply