La Désirade en un jour : récit et photos

La Désirade en un jour : récit et photos

Une journée à La Désirade, ça fait rêver non ? sachez que c’est loin d’être un rêve inaccessible.

J’y suis allée lors de mon dernier séjour en Guadeloupe, en décembre dernier. Et…. j’ai adoré !

Imaginez… une île loin du tourisme de masse. Presque personne, la plage pour vous seuls… Des paysages magnifiques et sauvages, et des habitants le cœur sur la main.

La Désirade, c’est l’île la plus authentique de la Guadeloupe. C’est aussi la moins visitée, un peu comme Terre-de-Bas aux Saintes. Mais ça ne veut pas dire qu’elle est sans intérêt, loin de là.

Pourquoi aller visiter La Désirade ?

J’ai voulu aller à La Désirade car j’avais déjà visité Petite Terre, Marie-Galante et Les Saintes. Mais aussi pour découvrir la plus authentique des îles guadeloupéenne. Et enfin par curiosité et pour pouvoir parcourir cette île que l’on aperçoit depuis la Pointe des Châteaux.

Comment se rendre à La Désirade ?

En avion ou bien en bateau, le moins cher étant évidemment le bateau. Si vous prenez le bateau, vous pouvez opter entre plusieurs compagnies maritimes mais je vous détaille tout dans cet autre article. Je vous explique aussi combien de temps rester à La Désirade.

Le parking du port de St François se rempli rapidement alors pensez à arriver tôt. Et n’oubliez pas que le bateau part à l’heure, alors soyez-le aussi.

Combien ça coûte d’aller à La Désirade ?

J’ai choisi de me rendre par mes propres moyens à La Désirade, en bateau. Et aussi de louer une voiture, un Dacia Duster 2×4. Puis de déjeuner à un restaurant sur la plage. Je n’ai pas payé les services d’un guide.

Selon comment vous organisez votre journée, votre budget peut vite varier, voir doubler.

– Budget pour une journée à La Désirade pour 2 : bateau-voiture-restaurant

  • billets de bateau aller-retour par adulte : 30€ x 2 = 60€
  • location d’un Dacia Duster 2×4 : 30€
  • essence minimum à remettre obligatoirement : 10€
  • restaurant (plat/dessert/boisson) : 25€ x 2 = 50€
    = 150 euros en tout pour 2

 

– Budget pour une journée “tout inclus” organisée par un prestataire

  • billets de bateau A/R pour 2
  • services d’un guide local
  • balade sur le plateau en 4×4 et visite guidée commentée de l’île en véhicule
  • restaurant (choisi par votre guide)
    = 90€ à 100€ par personne = 180€ à 200€ pour 2

Le récit de ma journée à La Désirade

7h00 : Je me gare sur le parking du port de St François puis nous allons dans la salle d’attente. Nous sommes venus hier à 17h acheter nos billets pour La Désirade, mais on peut aussi les acheter au dernier moment.

8h00 : Le bateau s’ébranle et nous sortons du port. Puis la vitesse augmente et ça se met à remuer de plus en plus. Au passage de la Pointe des Châteaux, nous avons droit à de grand creux. Je me cramponne à un poteau tandis qu’une dame vomi dans une poche (gentiment donnée par le personnel). Autant la traversée pour Marie-Galante ou Les Saintes est calme, autant celle-ci est cahoteuse.

9h00 : Le bateau vient d’arriver à quai. Nous avons tous les deux été malades… rude, la traversée. C’est donc le pas peu sûr que nous quittons ce bâtiment de torture. Notre Dacia Duster 2×4 nous attend dans la rue d’à côté. Il est tout cabossé, les pneus sont lisses mais il roule. On nous avait prévenu, ici, les véhicules viennent finir leurs jours. 30€ la journée chez Locan Pro, service rapide et pro, aller hop, on file avec notre bolide.

D’autres ont choisi de louer des VTT ou sont accompagnés par un guide avec son propre véhicule.

9h30 : Nous voici en moins de 5 minutes surplombant la belle Anse des Galets. Nous aurions voulu aller à la Pointe des Colibris mais le sentier est interdit car privé.
Nous faisons demi-tour et nous arrêtons à La Saline (photo ci-dessus). Pas d’explications sur le site mais c’est joli.

10h : Passage par la plage à Galets puis par la plage à Fanfan. Sympatiques plages venteuses à souhait.

Un des jolis points de vue le long de la route.

Puis nous nous arrêtons à la plage à Fifi. Et ensuite à la Plage du Souffleur. C’est la plus belle de l’île !

L’eau est très belle ici, on a bien envie de se baigner mais on verra tout à l’heure. On doit encore aller à l’autre extrémité de l’île.

Le long de la route se trouve une très jolie église bleue et blanche. L’intérieur décoré sur le thème de la navigation est charmant.

11 h : Nous découvrons l’Anse Petite Rivière. C’est un joli petit coin calme, mais l’eau bouge elle pas mal.

Sur le bas de la route voici le fameux cactus “tête à l’anglais”, emblématique de l’île.

Une courte halte au cimetière marin nous permet de découvrir notre premier iguane.

Et un peu plus loin, autour d’un carbet, nous en prenons plein les yeux. Des iguanes partout, tout autour de nous ! Des verts clairs, des verts foncés et des gris. Et de toutes les tailles ! Génial !!!

Nous poursuivons ensuite jusqu’à la Pointe Doublé qui se trouve à l’extrémité est de l’île. Sublime !

12h : Pour déjeuner nous optons pour un charmant restaurant en bord de mer.

“Les pieds dan’l sable” : notre adresse gourmande

On peut lire dans un transat en attendant son plat, le pied !

Nous avons opté pour un poulet thaï, mais il y avait aussi du thon, de l’échine ou du magret. Le tout cuisiné à la minute, ultra frais donc. La propriétaire et son serveur sont ultra sympa.

On a adoré commander un ti punch et qu’on nous pose sur la table du sucre, du citron vert et la bouteille de rhum. Ainsi on se le sert comme on l’aime. Et le punch coco est une pure tuerie !

Notre chouette table sous les cocotiers

13h30 : Après le déjeuner, nous croisons les doigts et entamons l’ascension infernale depuis Beauséjour. Heureusement nous ne croisons qu’une autre voiture car c’est si étroit. La montée est rude pour arriver à la Chapelle Notre Dame du Calvaire. Mais le point de vue est extra !

La Chapelle Notre Dame du Calvaire
Le point de vue devant la chapelle
Et l’autre point de vue que l’on a à droite de la chapelle

Nous grimpons encore un peu pour arriver sur le plateau. De là on a vu sur rien, mis à part un peu de végétation basse. La piste devient rapidement franchement très mauvaise et nous préférons rebrousser chemin. A la descente nous croisons encore une voiture, pas évident de passer à deux…

Puis nous retournons à la plage du Souffleur pour se tremper. Il n’y a pas à dire, elle est superbe cette plage!

Dans les rues de Beauséjour, tout est fermé. Les quelques boutiques ne re-ouvrent qu’à 15h.

Nous en profitons pour nous promener et admirer les belles vieilles cases créoles aux couleurs passées.

L’église de la Désirade est vraiment charmante, et bien pimpante. A l’intérieur, il y fait presque frais.

15h : Les rues s’animent trèèèèèèès légèrement. On va rendre la voiture puis petit tour au supermarché. On y trouve vraiment de tout, nous sommes agréablement surpris.

Puis nous attendons près du bateau l’heure de monter à bord.

15h45 : Le bateau quitte le port de Beauséjour. Je croise les doigts pour ne pas être malade au retour… Mais la traversée jusqu’à St François est calme et rapide, un pur bonheur.

Nous avons adoré notre journée sur l’île de La Désirade. Je ne peux que vous recommander d’y aller aussi 🙂

Pour aller plus loin

2 COMMENTS

  1. Si vous continuez comme ça, avec de belles photos et de chouettes descriptions qui donne bien envie et sont super utiles, la prochaine fois… je viens avec vous !! 😉

  2. Merci Pierre-Jean, c’est super gentil, j’essaie de faire au mieux ^^ J’avoue qu’on a eu un gros gros coup de cœur pour l’île de la Désirade. L’île est toute petite mais si belle et sereine que n’y passer qu’une journée est juste insuffisant. Pas de soucis, on t’embarque la prochaine fois, avec plaisir ^^

Leave a Reply