Carnet de voyage à Marie Galante : l’île en 2 semaines

Carnet de voyage à Marie Galante : l’île en 2 semaines

0 122
mer-plage-anse-bambou-marie-galante
On a du mal à lâcher du regard cette si belle vue

Voici mon carnet de voyage à Marie Galante, 2 semaines sur l’île en forme de galette (janvier 2018)

Avec ma maman, nous avons décidé de partir en voyage à Marie Galante pour plusieurs raisons :

  • car nous étions déjà allées en Guadeloupe, aux Saintes et en Martinique mais jamais à Marie-Galante
  • parce qu’en hiver ça fait vraiment du bien au moral ces températures clémentes et ce beau temps
  • vous saviez que durant la journée c’est de 21 à 28 degrés en janvier ? le pied !
  • et aussi que l’eau est à 27-28 degrés à ce moment de l’année… et oui, ça donne vraiment envie
  • pour profiter de l’île à fond et absolument tout voir
  • car nous cherchions un lieu authentique, moins fréquenté et à Marie-Galante nous avons été servies
  • pour découvrir une multitude de nouvelles plages et lieux féériques
  • et aussi car on voulait rester dans la Caraïbe tout en découvrant une nouvelle île et une autre facette

ile-marie-galante-caraibe

Les grands chiffres du voyage

  • 5 mois plus tôt : réservation des billets d’avion
  • 2 semaines pour découvrir un maximum de choses de l’île en forme de galette, face à la Guadeloupe
  • 4 avions au total et plus de 22 heures de vol cumulées
  • 2 bateaux en tout et 2h30 de traversée cumulées (il faut 1h15 pour se rendre à Marie-Galante)
  • 1 logement : il y a vraiment très peu de logements de tourisme sur cette île
  • 300€ emportés en espèces, 1 chèque blanc et 2 CB (nous avons bien fait d’en prendre 2 car une a été avalée et du coup heureusement que nous en avions une autre)
  • une multitude d’heures passées à tout planifier sur l’ordi
  • 1 super spot de snorkeling : la plage de l’Anse Feuillard
  • beaucoup de coquillages ramassés un peu partout
  • une foule de merveilleux souvenirs de notre voyage à Marie Galante

Le budget pour 2 semaines pour 2 personnes (bilan)

  • billets d’avion : 1211€
  • logement  : 1383€
  • location voiture : 504€
  • essence : 50€
  • nourriture sur place : 440€
  • nourriture aéroport : 25€
  • bateau (2 A/R pour Marie-Galante) : 70€
  • taxi (pour l’aéroport) : 20€
  • nettoyage voiture : 15€
  • souvenirs : 80€

Au total nous avons déboursé 3798€ pour passer deux semaines sur l’île de Marie-Galante.

Je n’avais pas prévu de payer si cher pour le logement mais il faut savoir que sur cette île il y a très peu de gîtes à louer. J’ai beaucoup cherché et il y a quelques chambres d’hôtes ou gîtes, mais vraiment le minimum. Du coup je suis passée par Airbnb où j’ai trouvé une belle maison dans la nature.

J’ai été très surprise de voir à quel point les fruits & légumes sur Marie-Galante sont chers et peu souvent approvisionnés. Pensez à en emporter avec vous. Les restos sont aussi un plus onéreux et on y a payé à chaque fois 2€ ou 3€ de plus par plat comparé à la Guadeloupe.

Vous allez adorer toutes ces plages magnifiques avec si peu de monde ! J’ai vraiment été frappée de voir si peu de personnes sur les plages. Elles sont sublimes, voir même plus qu’en Guadeloupe, et vous y êtes presque seuls. Un vrai régal ! Faire un voyage à Marie Galante, vous allez adorer !

sable-marie-galante

 

Carnet de voyage à Marie Galante : jour 1

Aujourd’hui nous quittons l’île de la Guadeloupe pour nous rendre sur Marie-Galante et plus précisément à Grand-Bourg. Nous prenons le bateau de L’Express des Iles et après 1h10 il nous dépose sur le quai de Grand-Bourg. Là après 30 minutes d’attente en plein soleil Magaloc nous remet enfin notre voiture. Nous nous rendons à la maison que nous avons loué sur les hauteurs de Capesterre.

Après notre arrivée nous allons pour la première fois découvrir la merveilleuse plage de la Feuillère. Il parait que cette plage est la plus belle de toute la Caraïbe et je veux bien le croire !

bateau-express-des-iles-guadeloupe

 

bateau-express-des-iles-guadeloupe
A bord de l’Express des Iles

Pour les billets de bateau, il faut savoir qu’on quitte la gare maritime de Bergevin à Pointe-à-Pitre et qu’on arrive à Grand-Bourg. Il y a aussi un arrêt à St Louis si on préfère y descendre. Il y a deux compagnies qui relient l’île de Marie-Galante et elles ne proposent pas les mêmes horaires. Par contre vous ne pourrez pas rejoindre la Désirade ou bien les Saintes depuis Marie-Galante et c’est bien dommage. J’aurai bien voulu relier la Dominique aussi mais il n’y avait pas de possibilité à ce moment-là.

Utile à savoir : lorsque vous prenez le bateau, si vous ne voulez pas avoir votre gros bagage avec vous il vous faudra re-débourser quelques € pour le mettre en soute. Mais il est bien de savoir qu’avec soi on a le droit de prendre autant de paquets et cartons qu’on souhaite, du moment qu’on peut les porter.

J’ai ainsi vu beaucoup de personnes avec plein de cartons et sacs posés sur les sièges à côté d’eux. Ils amenaient de Gwada des denrées et autres.

gite-location-marie-galante
Notre villa

 

gite-location-marie-galante
Notre 1er coucher de soleil sur l’île

Jour 2

Ce matin nous restons à notre villa à nous reposer. Pour midi nous voulons manger local et cherchons donc des avis sur mes guides. Je réserve au restaurant « Le reflet de l’île », à Capesterre.

Nous sommes très bien reçues et le service est rapide. Ce qu’on nous sert est plutôt bon. Il y a même une foule de locaux qui viennent manger ici, c’est gage de qualité. 1 heure après être entrées là nous voici dehors, parfait. Nous traversons à pied la rue et nous voici face à la superbe plage de La Feuillère. L’après-midi se passe là à farnienter sur notre serviette sous les cocotiers.

restaurant-reflet-ile-marie-galante
Nous sommes les premiers clients dans le restaurant

 

restaurant-reflet-ile-marie-galante
Pour moi ce sera colombo de poulet et pour ma maman une fricassée de poissons

 

anse-plage-feuillere-marie-galante
On se trouve ici dans un véritable paysage de carte postale

 

rocher-plage-feuillere-marie-galante

 

sable-plage-feuillere-marie-galante
Vous voyez le « Bonne Année » ? eh oui, nous sommes le 3 janvier tout juste…

 

anse-plage-feuillere-guadeloupe

Jour 3

Ce matin nous faisons quelques kilomètres de plus et nous nous rendons à Grand-Bourg. L’avantage avec cette île est que tout est toujours proche de tout. Nous nous promenons dans les rues et découvrons les jolies boutiques.

Les locaux sont charmants et tapent la causette encore plus facilement qu’en Gwada (c’est pour dire). Soleil Levant sera notre boulangerie pour le séjour. Elle trône à côté de la place du marché à droite de l’église. Nous faisons quelques courses et retournons à la villa déjeuner. Cette après-midi nous repartons à 5 minutes de « chez nous » à La Feuillère. N’hésitez pas à aller vous balader tout le long, elle part loin et offre un autre beau point de vue.

bourg-grand-bourg-marie-galante
L’église de Grand-Bourg

bourg-grand-bourg-marie-galante

fruit-a-pain-banane-verte

Sur la droite de la plage de la Feuillère c’est encore plus sauvage

 

Il y a en ce mois de janvier des sargasses sur la plage

Jour 4

Ce matin nous allons à la Maison de l’Indigo. On nous fait visiter l’atelier et on apprend tout sur cette jolie couleur. Il y a une maman et ses enfants qui créent des T-shirt en dégradés d’indigo. Puis nous allons nous promener à St Louis.

Vers midi nous nous rendons au restaurant « L’eden voile ». L’accueil est sympa et la vue sublime, ça s’arrête là. Préférez prendre des sandwichs à manger sur la plage, c’est forcément meilleur et bien moins onéreux. Nous voici maintenant à la magnifique Plage de Moustique ou Anse de Mays. Une véritable carte postale où vous êtes seuls dans ce décor de folie.

Encore quelques kilomètres et nous posons notre serviette à la Plage de Vieux Fort. C’est un endroit avec bien moins d’ombre et bien plus de monde mais qui offre une superbe vue sur l’îlet du Vieux Fort et cette eau si turquoise.

maison-indigo-marie-galante
La vue depuis la bassine remplie d’indigo

 

maison-indigo-marie-galante
On peut faire son propre foulard ou T-shirt indigo

 

maison-indigo-marie-galante
Un petit souvenir couleur indigo

 

vue-restaurant-marie-galante
La sublime vue depuis notre table au restaurant

 

anse-mays-plage-moustique-marie-galante
La mer est peu agitée par ici et permet de belles baignades

 

anse-mays-plage-moustique-marie-galante
La magnifique plage de Moustique

 

anse-mays-plage-moustique-marie-galante
Une petite vue sur le côté gauche de la plage

 

anse-plage-vieux-fort-marie-galante
La plage de Vieux Fort est aussi un lieu de toute beauté

 

anse-plage-vieux-fort-marie-galante
L’îlet du Vieux Fort

 

Jour 5

Ce matin c’est pluie alors nous faisons des courses et visitons les boutiques de Grand-Bourg. A la boulangerie Soleil Levant nous achetons une galette des rois et des caca bœufs et aussi des bonbons (gâteaux à base de sirop de batterie).

Après le déjeuner nous allons à l’Anse Feuillard et la route pour s’y rendre est un peu écroulée mais ça passe par la gauche sans soucis. Nous marchons 15 minutes dans la forêt et on découvre alors la plage la plus sauvage de Marie-Galante. Personne et tout ce bleu devant nous, si transparent ! Des deux côtés il y a une épaisse végétation et deux cabanes de Robinson. Nous en choisissons une et passons là un très bel après-midi à se baigner dans ces eaux limpides.

pluie-grand-bourg-marie-galante

 

galette-des-rois-caraibes
Vous préférez une galette fourrée coco ou bien goyave ?

 

mer-anse-feuillard-marie-galante
La plus belle plage de Marie-Galante à mes yeux : l’Anse Feuillard

 

cabane-robinson-anse-feuillard-marie-galante
Vue depuis la cabane

 

gauche-anse-feuillard-marie-galante
Sur la gauche de la plage

 

plage-anse-feuillard-marie-galante

 

cabane-anse-feuillard-marie-galante
Sur la gauche notre cabane

 

sable-marie-galante

 

Jour 6

Aujourd’hui on voulait acheter des cassaves à la manioquerie Farimag. Mais il nous faudra revenir une autre fois car il n’y a personne. Du coup, nous poussons jusqu’au Moulin de Bézard. C’est dommage qu’ils n’aient pas continué à le restaurer car c’est un magnifique moulin !

Au déjeuner nous faisons en dessert des bananes flambées et glace, quel délice ! La banane est un fruit très difficile à trouver sur Marie-Galante, durant notre séjour nous avons pu en acheter qu’à deux ou trois reprises. Puis nous allons voir une nouvelle fois notre belle plage de la Feuillère. Si vous avez l’occasion, allez faire un petit tour au point de vue sur le bourg de Capesterre de Marie-Galante. Il se trouve en descendant sur le bourg, sur la droite (il y a un panneau).

manioquerie-marie-galante
Farine de manioc ou bien kilibibi

 

moulin-bezard-marie-galante
Le moulin de Bézard

 

banane-flambee-schrubb-marie-galante
Banane flambée au shrubb, miam !

 

point-de-vue-capesterre-marie-galante
La vue depuis le point de vue sur le bourg

 

Jour 7

Ce matin nous nous levons tôt car j’ai eu une idée : faire un clafouti pour le déguster au déjeuner sur la plage. Du coup lorsqu’il a été prêt on a pris la direction de l’Anse Feuillard. Lorsque nous y sommes arrivées il n’y avait plus de cabane disponible du coup on était en plein soleil. C’est un peu le soucis de cette plage, c’est qu’il n’y a pas d’ombre du tout à part ces deux constructions. On s’est baignées et on a déjeuné là bas quand même. J’adore cette forêt qu’on doit traverser avant d’y accéder car il y a plein de bœufs et surtout une foule de sympathiques bernards l’ermite !

Puis direction la plage de Petite Anse qui se trouve juste à côté de la Feuillère. Et on a admiré là un très beau coucher de soleil depuis la mer.

clafoutis-marie-galante

 

bernard-hermite-martinique
Lorsque le bernard l’ermite a peur il se met à l’envers et rentre entièrement dans sa coquille

 

sieste-detente-hamac-soleil

 

mer-petite-anse-capesterre
La plage de Petite Anse

 

attention-chutes-coco-panneau

 

coucher-soleil-marie-galante

 

coucher-soleil-petite-anse

 

La suite de mon carnet de voyage à Marie-Galante est par ici !

Tout au long de notre séjour, nous avons profité à fond de cette superbe île. Pour découvrir vous aussi les plus belles plages de Marie-Galante c’est par ici.

NO COMMENTS

Leave a Reply