Quand partir en Guadeloupe ?

Quand partir en Guadeloupe ?

0 46
logement-villa-basse-terre

Lorsqu’on est jamais allé dans les Caraïbes, ce n’est pas évident de savoir quel mois est le mieux pour aller en Guadeloupe.

On souhaite tous s’y rendre lorsqu’il fait beau et chaud, et que la pluie est rare. Mais il y a quelques règles à connaitre avant de planifier tel ou tel mois pour votre voyage. Je me suis rendue à de nombreuses reprises dans les Antilles françaises alors, suivez le guide, vous saurez tout !

bungalow-trois-rivieres

Quelle est la meilleure période pour aller en Guadeloupe ?

Beaucoup diront qu’on peut aller aux Antilles toute l’année sans soucis et c’est assez vrai. Sachez tout de même qu’il y a deux saisons distinctes là-bas. La saison sèche et la saison des pluies.

C’est bien simple, vous pouvez y aller sans soucis de fin novembre à mi-avril. Durant ces mois c’est la saison sèche, le soleil brille, il fait en moyenne 27 degrés la journée et il pleut rarement. Bon je ne vous cache pas qu’il fait régulièrement des averses, plus ou moins longues et fréquentes, selon où vous vous trouvez sur l’île. Mais il faut bien un peu de pluie, même en saison sèche pour que la végétation continue à être aussi splendide !

Si vous ne partez pas à la saison sèche, vous vous exposez à plus de pluie ou des tempêtes tropicales, mais il n’y en a que rarement, rassurez-vous. Plein de monde part à la saison des pluies. Mais sachez que la chaleur est plus lourde, plus humide et que le ciel est plus bas et souvent plus couvert. En revanche vous aurez mois de monde, surtout si vous évitez les périodes de vacances scolaires. Quand partir en Guadeloupe dépend de plein de facteurs.

Pensez aussi à ça, les vacances scolaires. Si vous partez hors vacances scolaires il y aura bien moins de monde et les prix seront plus attractifs. Préférez partir début décembre et vous profiterez d’un temps clément, de fleurs à gogo et des festivités de préparation de Nwel (Noël en créole). Car il y a énormément de français qui vont passer leurs vacances et les mois d’hiver là-bas. Et lorsque ce sont les vacances scolaires, les locaux aussi sont en vacances…eh oui, c’est la France aussi là-bas.

Les fruits que vous trouverez sur les étals dépendront également du mois où vous vous trouvez là-bas. Ne manquez pas de gouter à la goyave si vous êtes en Gwada en janvier ou à la sapotille si vous y êtes en novembre. Et pour Nwel, vous adorerez gouter au Shrubb, une liqueur à base d’orange et d’épices locaux.

mer-plage-anse-bambou-marie-galante

Quels sont les mois à éviter en Guadeloupe ?

Comme je vous l’ai dit ci-dessus, il n’y a pas vraiment de mois à éviter. Mais on notera que de mi-avril à fin novembre, c’est la saison des pluies. Du coup le temps risque d’être un peu moins au beau fixe. Peut être même que vous essuierez une tempête si vous n’avez pas de chance. Mais celles-ci ne se produisent pas chaque mois, heureusement.

En revanche le ciel sera surement moins bleu et il fera plus lourd qu’à d’autres périodes de l’année. Mais les tarifs seront plus intéressants (hors vacances scolaires) et il y aura moins de monde partout.

Pour moi le meilleur moment pour aller en Guadeloupe

Ce conseil est vraiment personnel et n’engage que moi. Mais pour y avoir été durant ces mois, plusieurs années durant, je peux vous conseiller selon mon expérience. Les autres périodes de l’année m’ont été décrites par les locaux et des amis qui y sont allés à ces moments-là.

Si vous n’avez pas d’enfants, que vous souhaitez le meilleur temps possible et éviter la foule allez y de fin-novembre à mi-décembre ou de mi-janvier à début février. La première période est encore moins fréquentée et avec ces énormes fleurs roses au cœur jaune, c’est juste extra début décembre en Gwada !

 

mer-anse-eau-guadeloupe
La plage de l’Anse à l’Eau est vraiment très belle malgré les sargasses

La Guadeloupe et les sargasses

Depuis quelques années on observe l’arrivée en masse de sargasses. Elles viennent s’échouer sur la plage et stagnent aussi en bordure de sable. Visuellement elles ne sont pas très jolies, pas pratiques pour nager et lorsqu’elles sèchent ça pique sous les pieds ! mais surtout lorsqu’elles sont en décomposition, elles dégagent de l’hydrogène sulfuré, un gaz toxique et incolore qui pénètre par les voies respiratoire. Il vaut mieux ne pas s’exposer à ces algues échouées car on peut être victime d’intoxication. Lorsqu’elles sont sèches, pas de soucis, on ne craint rien en revanche.

On notera également que la plupart des plages sont nettoyées quotidiennement pour enlever ces algues toxiques. Mais comme les aides de l’État tardent souvent à arriver, les locaux aussi se mobilisent pour les enlever, jour après jour. Bref, les sargasses ce n’est pas encore terminé et c’est bien dommage.

 

Vous l’aurez compris, la Guadeloupe est une île où il fait bon vivre, où la douceur du climat et la chaleur de l’eau fait absolument tout oublier. Et on se retrouve alors à siroter un ‘ti punch sur la Plage de la Perle au coucher du soleil en écoutant les locaux faire de la musique. Et n’oubliez pas que chaque saison a son charme et son lot de différences avec les autres.

 

Pour aller plus loin

NO COMMENTS

Leave a Reply