La Réunion nous évoque plages, volcans et soleil. Il y a une question qu’on se pose tous avant de partir en voyage. Y a t il des animaux dangereux à La Réunion ? Et si oui, lesquels. Voici de quoi vous éclairer.

Il y a des animaux nocifs dans beaucoup de pays. Des qui mordent, des qui piquent, des qui ont du venin mortel, du venin paralysant et des qui vous dévorent.

Les animaux dangereux à La Réunion

On trouve à La Réunion quelques bestioles peu amicales, voir même franchement dangereuses :

  • les requins : toujours présents, maintenus à distance tant bien que mal grâce aux filets installés
  • des poissons-pierre : poisson le plus venimeux au monde. Difficile à distinguer et ultra dangereux
  • les couleuvres : elles ne sont pas venimeuses, mais jamais agréables à croiser
  • les petits scorpions : leur piqure est ultra douloureuse (bien plus qu’une guêpe) mais pas mortelle
  • les mille-pieds : c’est un mille-pattes géant dont la piqure est douloureuse
  • les moustiques tigres. Vecteurs de la dingue, ils sont un véritable fléau sur cette île

Il y a une foule d’autres animaux à La Réunion. Voici les animaux que vous croiserez forcément durant votre voyage dans l’Océan Indien.

L’endormi

J’ai eu la chance de croiser le chemin d’un endormi. Et c’est vrai que c’est rigolo et super beau aussi ! Regardez dans les branches, prenez votre temps surtout car ils sont difficiles à voir. Durant tout notre voyage je n’en ai vu qu’un seul, et c’est pas faute d’avoir cherché.

Le caméléon (ou agame)

Voici une autre petite bestiole que je voulais absolument voir. Le caméléon est en fait marron-gris, et est très furtif. Je sais la photo est floue mais on se rend compte de à quoi ça ressemble. En un mois, je n’en ai vu que deux ou trois fois et au même endroit. Pas évident à croiser donc…

Le margouillat (ou gecko)

Aaaaaah… j’adore les geckos ! Ces gros lézards verts sont juste adorables je trouve. Et puis bien utiles, car ils mangent les méchants moustiques. Alors ne les chassez pas, ils sont inoffensifs pour nous et bien utiles.

Lézard vert (ou anoli)

Un autre petit habitant que j’affectionne tout particulièrement. Les anolis sont deux fois plus petits que les geckos, et eux aussi sont utiles. Ils mangent les moustiques et sont super jolis avec leurs couleurs chatoyantes. Ne les chassez donc pas, ils sont vos meilleurs amis.

Chauves-souris roussettes

Durant notre voyage, nous avons eu la chance d’admirer plusieurs fois des chauves-souris roussettes. Elles sont 7 fois plus grosses que celles qu’on a en France métropolitaine. Et elles sont diurnes. Vous pourrez donc les admirer en plein jour sans peine. Elles adorent manger les fruits de certains arbres.

Crabes

Il faut bien ouvrir l’œil pour les voir. Ces petits crabes couleur sable sont furtifs et très peureux. Ils sont adorables alors ne les embêtez pas, ils sont inoffensifs pour l’homme.

Chiens

Les pots de colle par excellence. Sur l’île de La Réunion il y a des chiens errants partout. Et ils sont ultra gentils, ne les chassez pas. Beaucoup ont des colliers mais vous ne verrez jamais de maître alentours. Eux tout ce qu’ils veulent c’est à manger et des papouilles. Mais malheureusement ils sont souvent malades, les pauvres. Ca m’a fendu le cœur d’en voir autant abandonnés, trainer le long des routes ou sur les plages.

Chats

Voici l’autre catégorie de pots-de-colle de La Réunion. Les chats. Eux aussi sont présents partout et veulent la même chose que les chiens : à manger et des caresses. On a qu’une seule envie en quittant l’île, les emporter avec nous pour leur offrir un foyer. La plupart sont très affectueux, vous serez vite sous leur charme.

Vaches et bœufs Moka

Et oui, il n’est pas rare de croiser des vaches sur l’île. C’est même plutôt banal. Souvent attaché en bord de route ou en liberté dans la nature. Ils sont calmes, maigres et à côté d’eux se trouvent des hérons-gare-bœufs.

Chèvres

Les petites biquettes, qu’elles sont mignonnes. Mais ne vous y attachez pas trop, elles sont là pour finir à un moment ou à un autre en ragout de cabri ou cabri braisé…

Poules et coqs

Ils peuvent devenir vite un vrai calvaire si vous en avez dans le voisinage. Pour les coqs il n’y a pas d’heure pour chanter, et ils adorent s’égosiller même à 3h05 du matin. Les poules elles, lorsqu’elles ont pondu, vous le font savoir pendant un bon moment. Sinon elles servent aussi à manger les insectes qui se trouvent dans votre pelouse, et c’est bien utile. Et enfin à être cuisinée en cari de poulet, poulet grillé, croquettes de poulet ou poulet massala.

Lapin

Le plus inoffensif et le plus mignon des petits animaux que vous pourrez croiser par hasard.

Crapauds

Énormes, bruyants mais utiles. Les crapauds ne sont pas faciles à voir alors armez-vous d’une lampe torche et partez dans la nuit tout doucement, pour ne pas marcher dessus.

Araignées

Énormes elles aussi, elles sont suspendues sur d’immenses toiles d’araignées invisibles. Alors regardez bien lorsque vous évoluez en nature, sous peine de vous retrouver face-à-face avec ces belles araignées.

Tangue

Source Flickr : MarySloA

Voici un petit animal, cousin du hérisson, que j’aurai bien aimé voir. Mais je n’ai pas eu cette chance. Peut-être une prochaine fois.

 

Vous pourrez aussi croiser la route de la musaraigne musquée, de la souris, des rats, porcs, sangliers, moutons, ânes, chevaux, lièvres, chauves-souris, cerfs, tortues marines, crabes de terre, baleines et dauphins.

Nous avons croisé énormément de chiens errants, en mauvais point. Il y a aussi quelques chats errants, pas mieux lotis. Mais nous n’avons pas été embêtés par eux, ils sont très gentils mais souvent malades, alors ne les touchez pas.

Bien entendu cette liste n’est pas complète car la faune de La Réunion est très diversifiée. Mais c’était pour vous donner un aperçu de ceux que vous allez sûrement croiser. Et vous parler des animaux dangereux à La Réunion.

Pour aller plus loin

NO COMMENTS

Leave a Reply