Authors Posts by XavierA

XavierA

8 POSTS 0 COMMENTS
J'ai fais mon premier vrai voyage au Mexique en 2000. Ensuite j'ai eu l'occasion de passer pas mal de temps à visiter la France mais j'ai aussi été en Corse, en Espagne, en Irlande ou en Italie. Plus récemment, j'ai pu visiter la Guadeloupe, l'Ecosse, la Jordanie, Malte ou le Portugal. J'aime faire des photos et randonner sur les sentiers de la planète.

0 16

Si vous partez souvent en voyage et que vous faites des photos, vous avez certainement été confronté au problème de la sauvegarde de vos photos durant le voyage. Tout laisser sur la même carte mémoire étant relativement dangereux, je vous explique ici comment je procède pour ne pas perdre mes photos et toujours avoir une sauvegarde.

La carte compact flash ou sd qui est dans votre appareil photo (ou votre smartphone si vous prenez des photos avec votre téléphone) vous permet d’avoir une version des photos. Mais si vous perdez votre appareil photos ou si vous effacez les photos par erreur, il sera toujours intéressant d’avoir une sauvegarde, même pendant votre voyage.

Il existe plusieurs solutions pour réaliser cette sauvegarde au cours de votre voyage.

Avoir un ordinateur portable et un disque externe

Avec un ordinateur portable, il est très facile de sauvegarder ses photos. On insère la carte mémoire dans le slot de l’ordinateur et on copie toutes les photos. Mais il est difficile de toujours avoir cet ordinateur sur soi et souvent il reste dans la valise. Valise qui pourra être volée ou égarée lors des transferts aériens (oui, ça peut arriver). Il sera donc important de faire une sauvegarde en dehors de l’ordinateur (ou en plus). Pour cela, on vous conseille de vous équiper d’un disque dur externe de petit format (2,5 pouces par exemple). Les disque externes deviennent de plus en plus petits et avec la norme NVME, il est possible d’avoir un disque vraiment minuscule.

La tentation, pour économiser un peu d’argent serait de prendre un disque classique mais je vous conseille de prendre un disque SSD car ils sont plus solides, plus légers et sont beaucoup moins sensibles aux chocs que les disques classiques. Vous pourrez donc le transporter sur vous tout au long de votre voyage sans aucun problème. Les disque SSD sont plus chers que les disques classiques mais on en trouve à moins de 100 euros pour une capacité de 500Go, ce qui sera largement suffisant pour stocker vos photos même si vous partez 3 semaines en voyage et que vous faites vos photos au format RAW.

Avoir une unité de transfert sans ordinateur

Il existe maintenant des boîtiers qui vous permettent de transférer les photos d’une carte SD directement vers un disque dur sans avoir besoin d’un ordinateur. Ces boîtiers sont équipés d’une batterie et sont pilotables via un smartphone.

 

Pour moins de 50 euros, vous pouvez donc faire vos sauvegardes sur votre disque SSD depuis votre smartphone. Idéal en voyage pour rester léger. Attention, pour le transfert des fichiers RAW, ce genre de boitier est relativement lent donc il faut faire des tests avant de partir.

Pour ceux qui prennent des photos avec leur smartphone

Si vous avez pris l’habitude de ne faire vos photos qu’avec votre smartphone, sachez qu’il est possible de brancher une clé usb ou un disque dur sur votre téléphone grâce à un cable On-The-Go (ou OTG). La clé (ou le disque) sera ainsi reconnue par le téléphone et vous pourrez y copier vos photos (et autres documents) chaque soir pour faire vos sauvegardes. L’adaptateur OTG ne prend pas beaucoup de place et on trouve des clés usb vraiment minuscules de nos jours. Attention toutefois à ne pas en prendre une trop petite car sinon il y a des risques de la perdre au cours de votre voyage. Ce serait dommage.

Toujours faire des sauvegardes

Quelle que soit la méthode utilisée, je vous conseille vivement de faire des sauvegardes régulières tout au long de votre voyage. On est jamais à l’abri d’une perte ou d’un vol. J’avais moi même perdu mon premier appareil photo numérique en Corse en l’oubliant sur un distributeur automatique il y a très longtemps. Le temps que je revienne, l’appareil avait disparu. Evidemment, à l’époque je ne faisais pas de sauvegardes et c’était presque la fin de mes vacances… Heureusement, j’avais aussi mon appareil argentique avec lequel j’avais fait quelques photos…

0 493
Balade dans le parc national de Thingvellir

Qu’est ce que le Cercle d’Or en Islande ? Où se trouve le Cercle d’or ? Que voir et que faire dans le Cercle d’Or ? Comment y aller ? Nous allons répondre à toutes ces questions dans cet article.

Le Cercle d’Or est certainement un des endroits les plus visités en Islande. Il se trouve non loin de Reykjavik, à une heure de voiture environ. Il s’agit en fait de 3 sites touristiques très proches les uns des autres qui se trouvent au nord de Reykjavik en Islande. Les touristes visitent souvent cette zone en faisant un circuit qui permet d’aller voir ces 3 curiosités naturelles et parfois d’en découvrir encore plus.

Le terme de Cercle d’Or a été créé pour promouvoir le tourisme près de Reykjavik.

Le Cercle d’Or est composé de 3 lieux emblématiques de l’Islande. Coup de chance, ils se trouvent tous les 3 à quelques kilomètres les uns des autres. On pourra même compléter ces 3 lieux par d’autres endroits à voir si on a le temps.

1 : Le parc national de Þingvellir (ou Thingvellir)

C’est un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le Parlement islandais a été fondé à Thingvellir en 930 et cet endroit est devenu un parc national en 1928. C’est un endroit remarquable car il est placé au niveau de la séparation des plaques tectoniques américaines et européennes.


Superbe paysage du parc national de Thingvellir
Ce parc national fut un lieu de tournage de la série Games of Thrones.

2 : La cascade de Gullfoss

Cette chute d’eau se trouve sur la rivière Hvita et elle est fait sans aucun doute partie des plus belles cascades d’Islande. Son nom signifie la Chute d’Or et elle est composée de deux étages : la première chute fait 32 mètres de haut tandis que la seconde tombe sur 70 mètres dans un canyon étroit. La chute est facilement accessible à pied via un sentier aménagé. Un grand parking souvent plein permet de garer son véhicule.

Cascade de Gulfoss dans le Cercle d'Or

3 : Geysir

Ce site est vraiment impressionnant car il s’agit d’un geyser qui propulse régulièrement de l’eau bouillante sur une hauteur impressionnante. Le geyser est assez régulier et il ne faut en général attendre que quelques minutes pour profiter du spectacle. Attention, on ne pas vous mettre dans le sens du vent sinon vous serez trempés en quelques secondes. L’odeur de souffre est impressionnante au début (oeufs pourris) mais on s’y fait rapidement. Il faudra un peu monter pour arriver au niveau du geyser actif. On peut monter plus haut pour avoir un point de vue intéressant mais ce n’est pas forcément très intéressant car les autres endroits n’ont pas le geyser actif.

Geysir dans le Cercle d'Or
Il sera intéressant de filmer le geyser mais aussi de prendre des photos en rafale au moment de l’explosion de la bulle d’eau. Effet garanti !

Comment se rendre au Cercle d’Or ?

Depuis Reykjavik, il faut suivre la route 49 pour ensuite rejoindre la célèbre route n°1 (qui fait le tour de l’Islande). On prend ensuite la direction de Selfoss puis la route n°35 (avant d’atteindre Selfoss) qu’on suivra jusqu’à Geysir. Ensuite on continue sur la route n°35 jusqu’à Gulfoss. Les deux sites sont sur le parc national de Thingvellir donc on pourra profiter des paysages tout au long de la route.

Balade au milieu d'une faille dans le Cercle d'Or

Quels sont les autres endroits à voir dans le Cercle d’Or

En plus de ces 3 sites incontournables, vous pourrez découvrir d’autres curiosités naturelles comme le lac Þingvallavatn, la chute d’eau Öxarárfoss ou la faille de Sifra qui est bien connue pour être un spot de plongée fantastique avec une eau transparente mais vraiment très froide.

On pourra aussi essayer de trouver la cascade de Bruarfoss qui est superbe (elle fait partie de notre classement des plus belles cascades d’Islande) mais assez difficile à trouver.

Cascade de Bruarfoss

 

0 2390

Quand partir en Irlande ?

Avant de réserver son billet d’avion, il faut bien réfléchir à la question. Pas facile de se décider, car la météo peut jouer des tours, peut importe la saison. Mais c’est aussi ça le charme de l’Irlande, il y a une averse mais le soleil n’est jamais bien loin derrière.

wild-atlantic-way-irlande-photos-5

Fin du printemps

La fin du printemps est certainement la plus favorable saison pour découvrir le pays. En mai et juin, le soleil est plus présent durant ces mois que durant tous les autres et la pluie est bien moins présente. La floraison sur la côte ouest rend le paysage encore plus beau, avec ces nombreuses couleurs qui apparaissent à ce moment-là. La température est encore fraiche en mai mais devient plus agréable en juin. Des nuées d’oiseaux revenant du Sud font halte en Irlande, dès le mois d’avril jusqu’en mai. C’est le paradis pour les amoureux de nature et d’oiseaux (photographes notamment), on peut d’ailleurs les observer à divers endroits dans l’île.

Été

L’été, qui s’étire de juillet jusqu’au début du mois de septembre, est aussi une bonne période pour découvrir l’Irlande. La floraison décline petit à petit, les journées sont douces mais les pluies peuvent être bien plus présentes qu’au printemps. Les nuits sont fraiches, et peuvent contraster avec les températures de certaines journées.On ne vient pas en Irlande pour s’y baigner, même en aout la température de l’eau ne dépasse pas les 18 degrés. En revanche, la pratique de la randonnée est très répandue (Comté de Wicklow,Péninsule du Kerry, Donegal,…). En septembre, les oiseaux migrateurs font halte là avant de continuer leur route vers le sud. L’été est évidemment une saison touristique, mais en quittant les principaux lieux d’attractions, on arrive rapidement à ne plus croiser grand monde. En été, comme durant le reste de l’année, on ne regrettera pas d’avoir dans son sac à dos un k-way, un pull chaud, mais aussi une casquette ou de la crème solaire.

Automne/hiver

L’automne en Irlande est très pluvieux, et le temps change très rapidement. Les nuages sont également bien présents, en revanche les températures sont douces. En hiver, il y a aussi beaucoup de nuages, de pluie et le vent devient plus violent. Les températures ne descendent jamais en dessous de 0 degrés, mais un bon coupe-vent imperméable, des bottes et vêtements en laine seront indispensables.

 

Budget quotidien en Irlande

En Irlande, on parle bien évidemment en Euros. Ces dernières années, depuis la crise, la montée des prix en Irlande s’est fait ressentir. Il faut compter en moyenne 350 € par personne pour venir passer un week-end sur l’île, avec uniquement les billets d’avion et le logement. Tout dépend après de ce que vous recherchez et des activités que vous voulez faire (gratuites comme la randonnée/la pêche ou payantes comme une balade en cheval/la découverte d’îles (Blasket Islands).

 

Sites internet utiles pour l’Irlande

www.ireland.com/fr-fr/ : le site officiel de l’Office de Tourisme en Irlande

www.wildatlanticway.com : le site de la côte sauvage d’Irlande, à découvrir absolument

www.aerlingus.com/fr/ : vols low cost en direction de l’Irlande

www.irishferries.com/fr/ : compagnie de ferries qui relie la France à l’Irlande

www.discoverireland.ie

www.visitdublin.com

 

Numéros utiles en Irlande

Ambassade de France 36 Ailesbury Road, Ballsbridge, Dublin 4. Tél. : 01 277 5000.

En République d’Irlande :

Pompiers / Police / Ambulance : 112 ou 999

Dépannages automobiles : 1800 66 77 88
RAC Motoring Service : 1800 535 005

En Irlande du Nord : 

Pompiers / Police / Ambulance : 999

Dépannages automobiles : 0800 88 77 66
RAC Motoring Service : 0800 828 282

 

vol-aerlingus

Se rendre en Irlande

En avion

On peut facilement se rendre en Irlande, en passant par les compagnies Aer Lingus, Ryanair, EasyJet et Air France. Par exemple, avec la compagnie low cost Aer Lingus, un Aller / Retour Paris-Dublin pour 2 personnes vous coutera en moyenne 250 €, au printemps (tarif le plus bas). Pour se rendre là bas, et parcourir les 784 km de distance, 1h40 à 1h50 est nécessaire.

En ferry

Brittany Ferries, Stena Line, Irish Ferries, Isle of man, P&O ferries et Kintyre express sont des compagnies de ferries pour aller en Irlande. On peut emprunter le ferry depuis Roscoff, Cherbourg ou Calais, en France. Zeebrugge ou Rotterdam permettent aussi de se rendre en Irlande. On arrivera ainsi à Dublin, Rosslare, Cork ou à Dunlaoghaire. Par exemple, il vous en coutera 260 € pour un trajet Aller/Retour pour 2 personne et 1 véhicule, pour relier Roscoff à Cork.

 

The Fitzwilliam Hotel

Se loger en Irlande

Les irlandais se sont beaucoup diversifiés en matière de logements. On pourra dormir notamment à la ferme, en chambre d’hôtes, dans un manoir, dans un cottage, une maison de campagne, ou dans le classique hôtel. Il y en a pour tous les tarifs, mais à Dublin le prix est plus élevé que dans beaucoup d’endroits.

Si vous voulez voir les endroits où j’ai logé en Irlande, c’est ici : Fitzwilliam hôtel, Heather House B&B et The Malton hotel.

 

Se déplacer en Irlande

En bus

A Dublin, il est très facile de se déplacer en bus dans la ville. Et dès qu’on quitte la ville, on peut profiter des cars et bus qui sillonnent le pays, et se contenter d’admirer le paysage qui s’offre à nous. Il existe un vaste panel de compagnies de cars privées. Celles-ci proposent des circuits organisés pour faire découvrir l’île, des transferts depuis l’aéroport, des liaisons de ville en ville, des excursions plus ou moins longues, des circuits à thèmes, des voyages d’affaires, des excursions en groupe, des séjours de golf et des vacances privées.

En vélo

A Dublin :  On peut louer un vélo pour découvrir la ville, dans une des 44 stations de vélos en libre service (Dublin bikes).

Dans le reste du pays : Découvrir l’Irlande en vélo semble être le meilleur moyen, si on en croit l’office de tourisme du pays. L’Irlande du Nord possède un réseau de plus de 1 200 kilomètres de petites routes de campagne, de chemins forestiers, de voies sur berge et de chemins côtiers. La plus longue piste cyclable est le Great Western Greenway, elle relie Westport à Achill (comté de Mayo).

En voiture

En Irlande, comme dans la plupart des pays, il est possible de louer une voiture pour visiter. C’est un bon moyen d’être autonome, et de découvrir à son rythme le pays. Il existe même un guide de l’Irlande en voiture. Mais si on préfère, on peut louer une moto. ou un camping-car. Et n’oubliez pas qu’en Irlande on conduit du côté gauche de la route !

En bateau

En bateau, il est possible de visiter les îles suivantes : Inishfree, Long Island, les îles Skellig, les îles Copeland, Inishbiggle

En ferry

En ferry, il est possible de visiter les îles suivantes : îles d’Aran, Cape Clear, l’île de Clare, l’île de Valentia, l’île de Sherkin, l’île de Tory, l’île d’Heir, l’île de Garnish, les îles Blasket, Arranmore, l’île de Bere, l’île de Rathlin, l’île de Whiddy, Inishturk et Inishbofin.

 

Busyfeet & Coco Cafe

Se restaurer en Irlande

En Irlande, les spécialités gastronomiques ne manquent pas. Pour le petit déjeuner, demandez un Irish breakfast traditionnel, vous pourrez ainsi commencer la journée avec de la saucisse, des tranches de bacon, d’une demi-tomate poêlée, d’un oeuf, de boudin et de flageolets à la sauce tomate. Pour le déjeuner, vous pouvez opter pour des huîtres de la baie de Galway, de l’agneau du Kerry ou des anguilles du lough Neagh. Et pour le dîner, pourquoi ne pas gouter du boudin de Clonakilty, avec ensuite du saumon fumé et du bœuf Hereford. Sinon il y a aussi l’Irish stew ou ragout de mouton ou bien les traditionnelles fish & chips. Le choix est vaste et la liste des plats bien longue. Mais une chose est certaine, en Irlande vous ne pourrez pas passer à côté d’un pub sans y gouter la Guinness, qui se marie très bien avec bien des plats. Et pour manger sur le pouce, vous trouverez sans difficulté fast food, cafés et bars, pour manger hamburger, wrap ou sandwich.

 

photo-montagne-wicklow-automne-2

A voir / à faire en Irlande

En Irlande, la liste des choses à voir et à faire est bien longue. Mais une chose est certaine, vous n’allez pas vous ennuyer. Ici la nature sauvage règne, la beauté des paysages invite à la contemplation et si on aime le sport, alors on a bien choisi sa destination. En Irlande, bien sûr on pourra consacrer une ou deux journées à visiter Dublin, mais on pourra aussi découvrir le Comté de Wicklow (à 30 min de Dublin) en randonnée, aller dans le nord a Hill of Tara, découvrir le château de Trim et Seven wonder of fore. Etape indispensable, le Wild Atlantic Way et sa côte sauvage, le comté de Donegal dans le nord ou encore la Péninsule de Dingle.

Pour savoir que voir et que faire en Irlande, je vous conseille cet article détaillé : à voir à faire en Irlande.

photo-dingle-ville-irlande-4

Utile

Pourboire

C’est la coutume de laisser 10 % de la note dans les hôtels et restaurants.

Electricité

du 220 V. Prises électriques à trois fiches de type britannique. Un adaptateur est nécessaire.

Téléphone

Pour appeler en Irlande depuis la France : 00 + 353 + code de la région sans le zéro (1 pour Dublin et 27 pour Cork) + le numéro de téléphone
Pour appeler en France depuis l’Irlande : 00 + 33 + numéro de téléphone sans le 0

4 1957

Le Mexique, j’en rêvais. Alors, le jour où on s’est mis à parler de ce pays, comme ça au détour d’une conversation, je ne savais pas que je m’y trouverais quelques temps après. Avec mes meilleurs potes, on a pris nos billets, et direction le Mexique !

Voici quelques photos de nos trois semaines passées au Mexique en juillet 2000. Il s’agit de photos argentiques que j’ai reprises en photo avec mon appareil photo numérique. La qualité ne sera donc pas exceptionnelle.

0 876

On va en Italie aussi bien pour ses monuments, sa culture que ses magnifiques paysages, que ce soit dans les Alpes, en Sicile ou en Toscane. Le pays n’est pas très grand mais il recèle une variété impressionnante de paysages.

Pour les ressortissants français, une carte d’identité valide suffit pour entrer dans le pays.

0 898
Site archéologique près de Mexico

Je suis allé au Mexique pendant presque un mois en l’an 2000 avec des amis de la fac. C’était mon premier voyage loin de la France avec plus d’une dizaine d’heure d’avion. Et aussi mon premier voyage payé avec mes premiers salaires. Mon avis a été assez mitigé notament sur les sites archéologique car je m’attendais à beaucoup plus grandiose. Finalement, ce sont les sites le plus “petits” qui ont eu ma préférence : je citerai Palenque et Tulum.

 

0 890
Coucher de soleil à Andernos (Gironde)

La France est un pays très touristique qui offre une grande diversité de paysages et de monuments. Elle possède plusieurs massifs montagneux qui acceuillent de nombreuses stations de ski mais aussi un littoral très important qui permet de faire de nombreuses activités sportives : surf, bodyboard, kite-surf, stand up paddle…