Récit de voyage : 3 jours à Budapest

Récit de voyage : 3 jours à Budapest

0

Voici mon carnet de voyage à Budapest

Depuis longtemps je voulais aller visiter Budapest. Cette ville m’attirait beaucoup mais l’occasion ne s’était pas présentée. Et puis je suis tombée sur une nouvelle compagnie low cost qui proposait des départs peu onéreux depuis Bordeaux. Et voilà comment nous nous sommes retrouvés là-bas. En voulant faire un week-end prolongé à moindre coût avec mon amoureux.

Quel est le budget pour un séjour à Budapest ?

A Budapest, la vie n’est pas très onéreuse. Mais si tu veux tu peux te ruiner, tout dépend de là où tu dors et manges et des activités que tu fais. Nous perso, on a décidé de se faire plaisir tout en essayant de sortir des circuits touristiques classiques. On aime pas trop visiter les monuments ni les musées, nous c’est plutôt les jolies vues, les coins de verdure et les mignons endroits où manger qu’on privilégie.

  • Billets d’avions A/R pour 2 avec WIZZ : 282€ (avec 1 bagage soute pour 2)
  • logement Airbnb : 118€ les 3 nuits
  • supérette : 8€
  • tickets transports illimités : 33€
  • restos : 96€
  • thermes Rudas : 26€
  • espèces : 60€
  • taxes sur paiements CB : 4€

Jour 1

Notre vol Bordeaux-Budapest est à 12h, avec la compagnie low cost WIZZ. Le vol dure 2h30, il est direct et il n’y a pas de changement de fuseau horaire, parfait. Comme on ne voulait pas payer plus cher, on a prit que 1 bagage en soute pour 2, ça suffit largement.

avion-vol-wizz-budapest

Après 2h30 d’un vol parfait, on descend de l’avion. Puis on change 20€ en monnaie locale et on se dépêche d’aller à BKK, là où on achète les tickets de transports en commun. On prend 2 tickets de transport illimités pour 72H et on achète aussi 2 tickets de bus pour le bus 100E qui va de l’aéroport au centre-ville (car le 100E n’est pas inclus dans les tickets de transport illimités).

35min de trajet en bus et nous voici dans le centre-ville de Budapest. On descend dans le métro M2 qui passe sous le Danube et il nous reste ensuite encore 6 min à marcher pour arriver à notre logement Airbnb. Il se trouve juste en face du Parlement. Quel bâtiment majestueux !

On va au supermarché Mammut acheter pour petit déjeuner les jours suivants. Les prix sont assez intéressants, il n’y a pas à dire. A 18h on ressort, il fait déjà nuit et le Parlement est tout illuminé, c’est juste magnifique ! Même si notre logement n’est pas terrible, la vue qu’on a lorsqu’on en sort est grandiose.

On prend alors le métro M2 et on descend à Dear Ferenc, en centre-ville. Il y a du monde partout et une chouette atmosphère bonne enfant flotte dans les rues. On se rend dans le Quartier Juif et on va dans le Ruin Bar le plus connu : Szimpla Kert. Chouette endroit avec une déco originale et une ambiance unique !

Un verre de Palinka et un de Unicum, les alcools locaux, nous voilà dans l’ambiance locale. Forts mais à essayer absolument !

Puis on va dîner chez Fuego, un très bon restaurant de poulet grillé trouvé par hasard. On continue notre balade parmi les Ruins Bars avant de rentrer à notre logement dans la nuit.

——-> Pour lire mon article complet sur le restaurant Fuego, c’est sur cet article

 

Jour 2

Ce matin il fait super beau, c’est parfait pour explorer la ville. Depuis les Bains Gellért, à côté se trouve un square. Et de là une foule de marches qui grimpent au sommet de la Citadelle. Durant toute la montée il y a de très belles vues sur Budapest et le Danube. Ne manquez pas de vous y rendre.

Il y a beaucoup de monde à la Citadelle mais la vue vaut carrément le coup de grimper jusque là. On descend ensuite aux Halles Centrales de Budapest. C’est un autre lieu où il faut absolument aller. Ici locaux et touristes se côtoient, et c’est l’endroit idéal pour ramener quelques douceurs en souvenirs.

En bas c’est la partie vente d’alimentation, et à l’étage ce sont les tissus et souvenirs en tout genre. C’est de là qu’on a la plus belle vue sur l’intérieur des halles. J’achète un œuf en bois peint, un objet apparemment bien local. Il y a aussi du paprika un peu partout, sous toutes les formes.

Puis on va déjeuner à Kisharang, un restaurant de spécialités hongroises. J’opte pour le poulet au paprika, un plat bien du coin. Ce serait dommage de ne pas y gouter alors qu’on est en Hongrie !

——-> Pour lire mon article complet sur le restaurant Kisharang, c’est sur cet article

1-photo-kisharang-hongrie

2-photo-kisharang-hongrie

Puis après ce plat roboratif, nos pas nous mènent devant la Basilique St Étienne. Nous découvrons non loin un adorable salon de thé végan : Naspolya Nassolda. Nous prenons ici notre dessert dans un cadre vraiment charmant.

salon-de-the-vegan-budapest

3-salon-de-the-vegan-budapest

——-> Pour lire mon article complet sur le salon de thé Naspolya Nassolda, c’est sur cet article

Nous continuons ensuite et nous retrouvons près du Parlement de Budapest. Vu de ce côté il est bien moins photogénique.

Puis on prend le bus pour aller au “Bois de ville” : un grand parc en dehors de la ville.

Dommage, la végétation n’est pas encore de retour. Mais le château est très joli et c’est marrant ces bars à bières roulants ! il y en a partout par ici. On retourne en ville en métro, une nouvelle expérience car on se trompe de sens…hum. A faire en regardant bien où on va.

Puis lorsqu’on arrive enfin, une envie de glace nous prend. Direction donc Gelarto Rosa, le meilleur glacier de tout Budapest, selon ce qu’on nous a dit. C’est vrai qu’elles ne sont pas mauvaises leurs glaces mais quel monde pour en avoir ! Le parfum citron vert-basilic est une pure merveille…

On s’assoie à côté de la Basilique, il y a un monde fou, cela nous décourage de la visiter.

En fin de journée, nous nous rendons au bar à vin Doblo, une chouette adresse. Puis nous retournons dîner chez Fuego, on a tellement aimé la veille qu’on devait y retourner. Puis nous découvrons un bar Apropo où on boit un dernier verre avant de rentrer.

Dans les bars et restos ils rajoutent toujours 2/3€ de pourboire à chaque addition. On aime moyennement cela car même si tu n’es pas satisfaits, tu payes, c’est la règle.

Puis on regagne notre Airbnb pour la nuit.

 

Jour 3

Ce matin nous nous levons tôt pour prendre le tram pour aller aux Thermes Rudas. Enfin tôt, tout est relatif. Tôt pour des gens en vacances ^^

Nous poussons les portes à 9h15 et nous voilà à barboter au milieu de locaux, de russes et de chinois. C’est super sympa et le lieu pour lui-même vaut le déplacement tant il est beau et ancien. Les autres thermes n’ont pas ce charme, c’est d’ailleurs pour cela que nous avons choisi celui-là.

Nous passons d’un bassin à un autre, et profitons du sauna et hammam durant presque 2h. Petit à petit il y a de plus en plus de monde et à 10h45 c’est carrément la cohue.

25€ pour 2, c’est un peu cher mais c’est à faire selon moi.

Puis nous allons en ville déjeuner à Vak Varju. C’est un restaurant où j’ai eu la bonne idée de réserver au vu des bonnes critiques que j’avais lues.

Nous expérimentons le fameux Goulash et découvrons à quel point la cuisine hongroise peut être délicate et bien cuisinée. Ce n’est pas évident de trouver des plats faits maison, mais de l’entrée au dessert nous sommes charmés.

photo-restaurant-vakvarju

2-photo-restaurant-vakvarju

4-photo-restaurant-vakvarju

——-> Pour lire mon article complet sur le restaurant Vak Varju, c’est sur cet article

Après ce déjeuner mémorable, nous nous rendons Porte de Vienne. Nous déambulons dans les charmantes rues jusqu’à arriver au Palais de Budavar.

Nous continuons jusqu’au Palais Sandor puis au Bastion des Pêcheurs. Quel monde ! pardon. Je veux dire, que de chinois ! L’endroit est certes très beau et la vue également mais je ne pensais pas que hors saison il puisse y avoir à ce point là de monde.

Nous continuons à nous promener et flânons dans les nombreuses boutiques. Les tissus brodés de fleurs nous entourent de toute part, tout comme les sachets de paprika et les œufs en bois peints.

Nous revenons au Palais Sandor pour le coucher de soleil. Le Pont des Chaînes s’illumine alors, et les autres aussi, quel superbe spectacle.

La nuit noire arrive rapidement et nous prenons la direction du restaurant de ce midi.

Quelle bonne surprise de constater que les prix de la carte sont les mêmes le midi que le soir ! Nous passons un très bon moment une fois de plus à Vak Varju.

Nous rentrons en profitant une fois de plus de la plus belle vue de la ville, juste en face de notre logement.

 

Jour 4

Ce matin notre réveil sonne à 6h00. Nous partons bien vite avec nos valises pour attraper notre vol qui est à 9h30. Une bien belle ville que celle de Budapest. En 3 jours nous avons eu le temps de voir tout ce que nous voulions. A refaire !

 

Pour aller plus loin

  • Voici notre adresse coup de cœur pour déjeuner ou diner à Budapest, c’est là
  • Celle d’un délicieux salon de thé végan à la déco cosy, par ici
  • Et celle d’un restaurant de plats typiques hongrois, par ici

NO COMMENTS

Leave a Reply