L’Anse à Galets aux Saintes se situe sur l’île de Terre-de-Haut. C’est une petite plage majoritairement recouverte de galets, d’où son nom. L’Anse à Galets aux Saintes n’est pas forcément la plage idéale pour bronzer car le sable n’est pas très présent. Il y en a bien mais très peu. C’est surtout des galets et coquilles de lambis que vous trouverez ici. Et puis des biquettes, en train de chercher un peu de verdure.

Voir notre sélection des plus belles plages de Guadeloupe.

Cette Anse est vraiment petite et l’eau monte assez haut. Du coup, on pose difficilement sa serviette sur le bord de plage et on bronze encore moins. L’eau est assez calme et belle, ce qui invite à la baignade. La vue sur l’île juste en face est vraiment très belle et invite au voyage.

La route qui mène à l’anse est un cul-de-sac, et il n’y a pas de parking. Du coup,si vous souhaitez la découvrir il vous faut vous garer sur la route même. Ou le plus possible au bord.

A droite de la plage, juste à l’entrée, se trouve une construction en ruines. Ici vit une population très nombreuse de cabris de tous âges. Nous en avons croisés plusieurs dizaine durant notre balade. Certains sont en liberté, d’autres sont attachés à de courtes cordelettes.

Mais on a surtout eu grand plaisir à croiser plusieurs beaux spécimens d’iguanes. Nous en avons vu des verts et des plus couleur kaki. Les verts sont les plus jeunes, selon les explications que l’on nous a donné. Et plus ils vieillissent, plus ils changent de couleur et se rapprochent de cette autre couleur. Ils étaient vraiment proches de nous mais dès qu’on se rapprochait trop, ils s’en allaient. En Guadeloupe, nous en avons jamais vu d’aussi proches.

Photos de l’Anse à Galets aux Saintes

photo-anse-a-galets-aux-saintes-de-terre-de-haut
Une biquette en train de faire son casse-croute sur la plage
1-anse-a-galets-aux-saintes-terre-de-haut
La vue sur l’île face à nous est vraiment superbe !

Pour découvrir d’autres superbes plages , c’est sur cette page : les plus belles plages de Guadeloupe

Pour aller plus loin

 

NO COMMENTS

Leave a Reply